du jazz au marching.

La marque KING est liée à une famille : Les WHITE. Henderson N. White, né en 1873 dans le Michigan, est un passionné de la fabrication des instruments. Autodidacte, il est connu dans la région de Detroit comme un très bon réparateur, cherchant à améliorer le jeu et le son des instruments à vent qui se retrouvent entre ses mains. Son talent dépasse les frontières de l’état, et, en 1888, Henderson est embauché dans un magasin de Cleveland (Ohio) comme réparateur. 5 ans plus tard, en 1893, à 20 ans, il devient le patron du magasin.

C’est en 1894, que le premier trombone « King » voit le jour, un instrument mis au point avec l’aide de Thomas KING, un tromboniste de Cleveland. Rapidement, les qualités de ce trombone enthousiasment les musiciens, dont Al Pinard, qui va permettre à de nombreux artistes d’essayer « Le King ».

Le succès permet l’ouverture d’une première unité de production, toujours à Cleveland en 1897. En 1909, cette usine est trop petite, une nouvel espace de 10 000 M2 est acquis. Les évolutions techniques sont importantes, aussi bien dans les cuivres que dans les bois (surtout les saxophones) permettant à Henderson N. White de devenir le fournisseur exclusif de l’armée US lors de la 1ère guerre mondiale.

Une des grandes innovations de Mr White, dans les années 20, est d’avoir expérimenté les métaux précieux pour la confection des pavillons : ce fut le premier à créer un pavillon en argent massif. Ce sera la série des « Silver Tone » et « Silver Sonic » avec des sonorités fabuleuses et de magnifiques gravures. Henderson a été aussi le premier à créer un cor d’harmonie 100% US.

En 1925, Henderson N. White achète la « Cleveland Musical Instrument Company” célèbre pour la qualité de production des trompettes, lui permettant d’offrir des instruments d’étude à un prix moindre que celui des King.

C’est en 1932 que Henderson se marie à Edna, elle va jouer un rôle majeur dans l’expansion de King dans le monde entier. En effet, Henderson meurt en 1940, une année plus tard, Edna reprend la direction, ce sera la première femme « patronne » dans le monde de l’industrie instrumentale, elle accentue les relations avec le gouvernement des USA qui lui confie la charge de fournir les instruments pour l’armée, d’où le développement particulier des instruments King pour les « marching bands ».

Dans les années 40 et 50, lors de l’apogée des big-bands de Jazz, les instruments KING deviennent incontournables. En 1951, le célèbre trombone 3B voit le jour.

En 1967, la production se déplace une dernière fois à Eastlake, dans la banlieue de Cleveland, où les instruments sont toujours aujourd’hui fabriqués. La marque KING appartient depuis 2000 au groupe Conn-Selmer, filiale de Steinway.